Le site immobilier international Le Cube Immo est le premier réseau d'annonces immobilières international en Europe.

Le Cube Immo - Petites annonces immobilières multilingues Le Cube Affiliation - Affiliation en marque blanche Français English Español Nederlands Italiano Deutsch Comment vendre à un acquéreur étranger ?
Le Cube Immo - Petites annonces immobilières multilingues
Pour vous connecter, cliquez ici.

Accueil Les annonces Tarifs Outils Déposer une annonce Espace Client FAQ Contact  
Bienvenue
Le site Le Cube Immo est membre du réseau Le Cube Immo et vous permet de déposer votre annonce immobilière en 6 langues.


Devise :


Unités :
ANNONCE DU JOUR













MERCI DE VOTRE CONFIANCE !
Au cours des 3 derniers mois, vous avez déposé en moyenne 809 nouvelles annonces par jour (soit 24270 par mois), sur les 263 sites de notre réseau multilingue.

Merci de votre confiance !
TÉMOIGNAGES
Je n'ai pas l'habitude de faire des compliments... mais le site Babelimmo mérite bien une exception ! C'est la [...]
Pascal R., Cahors (46)
LE BAROMÈTRE LE CUBE

1 011 469 annonces déposées
43 visites par annonce, par mois
73,2 % de visiteurs étrangers
Diffusion sur 263 sites

Visiteurs par langue


 En savoir plus...
ANNUAIRE DES AGENCES
Pays :
Ville :
QUELQUES BIENS
17520 ARCHIAC
(France)
Pavillon de 118 m²
224 700 EUR
Pavillon à 17520 ARCHIAC

8320000 SANTIAGO
(Chili)
Maison de ville de 550 m²
1 311 556 EUR
Maison de ville à 8320000 SANTIAGO


Achat de logements en France par des étrangers... légende ou réalité ?

Culture, histoire, gastronomie, paysages, diversité, art de vivre à la française... les raisons ne manquent pas pour expliquer l'engouement des étrangers pour notre pays. Ainsi, d'année en année, la France conserve son statut de première destination touristique mondiale avec 79 millions d'arrivées de touristes étrangers en 2006, ce qui constitue une hausse de 4,2 % par rapport à 2005. La France se positionne ainsi loin devant l'Espagne, les États-Unis ou la Chine.

53 000 achats par des étrangers chaque année

Tout naturellement, la France est donc également une région de choix pour les étrangers qui souhaitent acquérir un bien immobilier, que ce soit en tant que résidence secondaire ou pour y résider à l'année.

Et paradoxalement, malgré la forte hausse des prix de ces dernières années, la France reste encore attractive par rapport à la plupart des autres pays européens.

Les achats de logements anciens réalisés par des particuliers étrangers ont augmenté de 50 % entre 2000 et 2004 tandis que les achats effectués par des Français stagnaient. Ainsi, en 2004, 53 000 transactions ont été réalisées par des étrangers, soit une augmentation de +50 % par rapport à 2000. Leurs lieux d'achats ne se limitent plus aux zones frontalières (achats par les nationalités voisines concernées), ou traditionnellement touristiques, ou à l'Île-de-France. Ils sont désormais plus dispersés, à la faveur notamment de la dissémination progressive des achats britanniques. En moyenne, les étrangers non-résidents sont plus âgés et acquièrent des biens de valeur plus élevée que les autres acheteurs.

Des acheteurs non-résidents majoritairement issus de catégories sociales élevées

Les retraités et inactifs sont plus représentés parmi les acheteurs étrangers non-résidents (18 %) que parmi les acheteurs français (13 %). Cela est notamment vrai pour les Britanniques, Italiens, Néerlandais et Belges. Cette spécificité a un corollaire : les acheteurs étrangers non-résidents sont en 2004 significativement plus âgés que les acheteurs français résidents (50 ans en moyenne, contre 42 ans).

Près de la moitié des acheteurs étrangers non-résidents appartiennent aux catégories de cadres, professions libérales et artisans, commerçants, chefs d'entreprise. Les ressortissants des pays du Nord de l'Europe sont majoritairement dans ce cas, alors que font exception les Espagnols, et à un degré moindre les étrangers originaires des pays frontaliers et les Irlandais, plus souvent de professions intermédiaires, ouvriers et employés.

Plus de maisons que d'appartements, y compris à rénover

Les acheteurs étrangers non-résidents acquièrent plus de maisons que d'appartements (65 % contre 35 %) et dans des proportions nettement supérieures aux Français résidents (54 % contre 46 %). Mais ces taux diffèrent selon la nationalité.

Cinq nationalités se partagent 90 % des achats de maisons : les Britanniques (les plus nombreux), puis les Néerlandais, Belges, Suisses et Allemands. Cette concentration d'achats par quelques nationalités est nettement moins marquée pour les appartements. En province, les étrangers non-résidents achètent plus souvent que les Français des biens nécessitant une rénovation (18 % contre 10 %). Ce phénomène concerne plus particulièrement les achats de maisons par les Néerlandais et les Britanniques.

Les étrangers non-résidents acquièrent des logements de valeur plus élevée que les Français

La valeur des biens acquis par les étrangers non-résidents est en moyenne plus élevée que celle observée tout acheteur confondu : +13 % pour le prix des maisons et +31 % pour celui des appartements. Cela apparaît comme la conséquence de l'appartenance des étrangers non-résidents aux catégories sociales aisées, et de leurs choix corrélatifs de lieux d'investissement, de nature et de qualité des biens achetés.

[Sources : Insee, SESP et Ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables]


Le Cube Immo est le premier réseau immobilier multilingue en Europe.